lundi 15 décembre 2014

Drew et Fable, tome 2 : Deux mois sans elle



Livre lu dans le cadre du challenge sagas en folies.
Livre lu dans le cadre d’un service presse avec Le ladies club des éditions Milady.

Résumé :
Perdu. Ma vie se résume à ce mot désespérant. J’ai perdu deux mois de ma vie à noyer mon chagrin. J’ai perdu ma petite amie, Fable, la seule fille qui ait jamais compté à mes yeux. J’avais peur de la blesser en restant avec elle.
Hanté par des souvenirs qui l’empêchent de poursuivre sa relation avec Fable, Drew disparaît sans donner signe de vie.
Deux mois après cette séparation, il n’arrive toujours pas à tourner la page. De son côté, Fable a trouvé un poste de serveuse dans le club branché où Drew se réunit avec ses coéquipiers les soirs de victoire. Quand il se retrouve nez à nez avec Fable, le jeune homme comprend qu’il n’a jamais cessé de l’aimer. S’il tient vraiment à elle, il devra se battre pour l’en convaincre.

Première phrase :
« Vous est-il déjà arrivé de faire quelque chose de si incroyablement stupide que la culpabilité et le regret que cette action a suscités plane au-dessus de votre tête comme un épais nuage noir, obscurcissant votre jugement, vous consumant de l’intérieur, jusqu’à ce que vous ne parveniez plus à voir, à entendre ou à penser à rien d’autre ? »

Nombre de pages :
Milady : 263 pages. 

Auteure :

Mon avis :
A la fin de ma lecture du premier tome, je ne ressentais pas forcément le besoin de lire la suite. Pourtant, ma curiosité et mon envie de retrouver Drew et Fable ont fait que je me suis lancée dans la lecture du second tome. J’avais un peu peur que l’histoire tourne en rond mais finalement non. L’auteure a su, tout en gardant l’âme du premier tome, apporter de la nouveauté.
Cette lecture n’a rien d’exceptionnelle, Drew et Fable se retrouvent, ils apprennent à connaître l’autre, à l’accepter tel qu’il est. Ils apprennent aussi à prendre sur eux pour ne pas déclencher une dispute à chaque désaccord. Chose pas évidente quand on connait leurs histoires personnelles. Il faut dire que l’un comme l’autre, ils n’ont pas été gâtés par leur entourage familial. J’ai apprécié que ce ne soit pas que les problèmes de Drew qui soit mis en avant mais aussi ceux de Fable, que l’un et l’autre soit là pour soutenir sa moitié dans ces moments difficiles. Alors certes, il y a beaucoup de clichés, mais vous avez déjà vu une romance sans cliché ?
Dans ce second tome, on ressent vraiment l’évolution de Drew. Il essaye, grâce au conseil de sa psychologue, d’avancer, de ne pas se sentir coupable de ce qui lui est arrivé pendant son adolescence. Point important, il apprend aussi qu’il n’est pas le seul à avoir des problèmes et qu’être présent pour les personnes qu’il aime va l’aide à avancer dans les siens.
Fable reste fidèle à elle-même. Indépendante, souhaitant aider ses proches jusqu’à parfois oublier qu’elle aussi elle a besoin d’aide, que s’en sortir seule n’est pas toujours évident ni même possible.
Deux nouveaux personnages font leur apparition : Colin et Jen. J’ai très mal jugé le premier dès les premières lignes en sa compagnie. Mais maintenant j’aimerai en apprendre plus sur lui tout comme sur Jen. J’espère qu’ils seront toujours présents dans le prochain tome.
La plume de Monica Murphy est toujours agréable. On dévore les pages sans même s’en rendre compte. Elle continue de nous offrir les points de vue des deux personnages tout en nous permettant d’en savoir un peu plus qu’eux. J’adore les petites citations avant certains chapitres. Par contre, il y a toujours autant de répétitions. Elle rappelle souvent les difficultés de chacun, les sentiments que chacun éprouve… C’est assez lassant à force.
Pour conclure, voilà une lecture très sympathique à lire. Par contre, le titre ne correspond pas vraiment à l’histoire. Personnellement, je m’attendais à vivre la vie de Drew et Fable mais séparément pas ensemble. Comme le premier tome, l’histoire pourrait s’arrêter ici mais je ferais ma curieuse pour voir où l’auteure veut aller dans le troisième tome.
Merci à Aurélia et aux éditions Milady pour leur confiance.

D'autres avis :



   Vous l’avez lu ?
Vous en avez pensé quoi ?


Aucun commentaire:

Publier un commentaire