jeudi 17 avril 2014

Monica Murphy


Biographie :
Monica Murphy adore écrire des histoires de garçons et de baisers. Elle raffole des livres qui parlent de garçons et de baisers. Heureusement, son obsessions lui laisse parfois un peu de répit, et elle coule des jours paisibles en Californie, en compagnie de son mari et de ses enfants.

Livre lu :

Sur le net :
Facebook (en anglais).
Site internet (en anglais).

Drew et Fable, tome 1 : Une semaine avec lui


Livre lu dans le cadre d’un service presse avec le ladies club.

Résumé :
Temporaire. Ce mot résume parfaitement ma vie. J’ai un job temporaire jusqu’à nouvel ordre. Je suis temporairement la mère de mon petit frère. Et je suis la fille temporaire que tous les mecs désirent parce que j’ai la réputation d’être facile.
Depuis que sa mère a déserté le domicile familial, Fable travaille dur pour élever son petit frère. Victime de sa réputation de fille légère, elle enchaîne les aventures sans lendemain. Pour Drew, l’étudiant le plus en vue de la fac, c’est une chance inespérée. Il s’apprête à passer les fêtes de fin d’année dans sa famille au passé tourmenté – une épreuve qu’il ne se sent pas capable d’affronter seul. Si Fable accepte de se faire passer pour sa petite amie pendant une semaine, elle recevra assez d’argent pour se mettre à l’abri du besoin. La jeune femme ne demande pas mieux que d’entrer dans la peau du personnage. Leur petit numéro de couple s’avère étonnamment convaincant : s’agit-il vraiment d’un rôle de composition ? Si seulement cette parenthèse pouvait s’éterniser…

Première phrase :
« Temporaire. »

Nombre de pages :
Milady : 280 pages.

Auteure :

dimanche 13 avril 2014

Les luxurieux, tome 5 : Le baiser



Livre lu dans le cadre du challenge sagas en folies.
Livre lu dans le cadre d’un service presse avec les éditions La Bourdonnaye.

Résumé :
Luxuria… Luxure… Luxurieux…
Cela sonne comme une déclinaison. Ou un mantra, charnel et voluptueux, que l’on pourrait se plaire à réciter. Gageons que les habitués du Luxuria préfèreront s’abandonner à la sensualité plutôt qu’en disserter.
Ami, mentor, amant et confident, en perdant la femme qu’il aimait, Siatris pense avoir tout perdu. Au point de pratiquement renier sa nature profonde. Mais un démon reste un démon. Siatris n’étant pas le moins charnel d’entre eux. Emmanuelle, sa ravissante nouvelle employée, paraît en tout cas tout disposée à le lui rappeler.

Première phrase :
« En quelques mois, Siatris avait trouvé, aimé et perdu une femme exceptionnelle. »

Nombre de pages :
La bourdonnaye : 67 pages.

Auteure :

samedi 12 avril 2014

Les luxurieux, tome 4 : De A à X



Livre lu dans le cadre du challenge sagas en folies.
Livre lu dans le cadre d’un service presse avec les éditions La Bourdonnaye.

Résumé :
Luxuria… Luxure… Luxurieux…
Cela sonne comme une déclinaison. Ou un mantra, charnel et voluptueux, que l’on pourrait se plaire à réciter. Gageons que les habitués du Luxuria préfèreront s’abandonner à la sensualité plutôt qu’en disserter.
Amanda, elle, n’a que le droit de se taire. Pratiquement jeter en pâture à un démon chargé de la remettre dans le droit chemin, la jeune femme risque donc à quel point elle s’était effectivement égarée. Peut-être est-ce là l’opportunité pour elle d’emprunter une autre voix. Celle, charnelle et exigeante, menant dans les bras de son maître absolu.

Première phrase :
« Les cris d’Amanda s’étaient tus et ses larmes taries depuis un moment déjà. »

Nombre de pages :
La bourdonnaye : 56 pages.

Auteure :

jeudi 10 avril 2014

Evelyn, tome 3 : Blonde ou brune ?



Livre lu dans le cadre du challenge sagas en folies.

Résumé :
La jeune avocate londonienne Evelyn est invitée par son nouveau coup de foudre à passer trois semaines dans un hôtel de luxe à Hollywood. Mais à peine arrivée, les choses se compliquent : Rory lui présente une jolie blonde siliconée dont il semble très proche…. Et à Los Angeles, tout se passe toujours différemment.
Comment vivre une vie glamour de blonde quand on est aussi brune ? Evelyn veut-elle abandonner sa folle vie de célibataire à l’Angleterre pour les bizarreries américaines ? Et s’il fallait juste se teindre les cheveux ?

Première phrase :
« Piéger un homme. »

Nombre de pages :
J’ai lu : 287 pages. 

Auteure :