lundi 14 octobre 2013

Les filles au chocolat, tome 1 : Cœur cerise



Résumé :
Je m’appelle : Cherry Costello
Mon âge : 13 ans
Je suis : secrète, débordante d’imagination
Mon style : jeans skinny, tee-shirts à motifs japonais
J’aime : les fleurs de cerisier, les roulottes de gitans
Je rêve : d’être acceptée par mes quatre nouvelles demi-sœurs
Mon problème : je suis amoureuse du petit copain de ma demi-sœur…

Première phrase :
« Il y a des choses qui vont me manquer, quand j’aurai quitté la Clyde Academy… comme les macaronis au fromage, les frites, le pudding au sirop et à la crème anglaise, ou contempler la nuque de Ryan Clegg en cours dessin. »

Nombre de pages :
France Loisirs : 278 pages.

Auteure :

Mon avis :
Cet été, on a beaucoup entendu parler sur la blogosphère des filles au chocolat du coup je me suis laissée tenter.
Je m’attendais à autre chose, à quelque chose d’un peu moins jeunesse malgré le jeune âge des personnages. Le fait que ce soit Cherry qui nous raconte son histoire rajoute encore plus un côté jeunesse à ce livre. Attention, je n’ai pas dit que la lecture n’avais pas été agréable mais j’ai été surprise.
Je vais commencer par les points qui m’ont dérangé et je finirai sur une touche positive.
Tout d’abord, la manie de mentir de Cherry pour tout m’a vraiment agacé. Je peux comprendre qu’on veule s’inventer une vie qui soit plus passionnante que la nôtre mais de là à inventer qu’on a pris des cours de danse, c’est un peu trop. Malgré les peurs de Cherry, elle va plutôt bien trouver sa place au sein de sa nouvelle famille. Peut-être même trop bien, trop facilement. Heureusement, qu’il y a Honey parce que sinon on était un peu dans le monde des bisounours. Enfin, un dernier point qui concerne le comportement des adolescents. Ils sont âgés de 11 à 14 ans mais parfois leur comportement ressemble plus à celui d’enfants de moins de 10 ans et parfois plus à celui des adolescents de 16-17 ans. Je crois que c’est ce dernier point qui m’a le plus dérangé pendant ma lecture car j’avais du mal finalement à les situer.
Passons au positif, parce qu’il y en a. Tout d’abord, grâce à Cherry et à sa nouvelle famille, l’auteure aborde différents thèmes tels que les amours et amitiés, les familles recomposées et les relations parents-enfants. Enfin, je pense que le fait que ce soit chaque sœur qui raconte son histoire permet aux jeunes adolescentes de bien pouvoir s’identifier à ce que les héroïnes vivent. Ah oui, un très grand positif en la personne de Shay qui apporte une touche de masculine au milieu de ses adolescentes.
Pour conclure, je ne suis pas la cible de cette saga mais malgré toutes les petites choses qui m’ont dérangé, j’ai passé un moment de lecture.

D'autres avis :



   Vous l’avez lu ?
Vous en avez pensé quoi ?

2 commentaires:

  1. J'adore cette couverture. Elle est à croquer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, elle est vraiment sympa :). Celle du tome 2 l'est aussi...

      Supprimer