dimanche 22 juillet 2012

Colocataires



Livre lu dans le cadre d’un service presse des éditions Presses de la cité.

Résumé :
Célibataires depuis peu, Francesca Thayer craint de ne pas pouvoir assumer seule sa maison de Greenwich Village et la galerie d’art new-yorkaise qu’elle dirigeait avec son ex-compagnon.
Quelle solution pourrait lui éviter d’avoir à choisir entre les deux ? La colocation ? Prête à tenter l’expérience, Francesca accueille sous son toit trois inconnus d’âge et d’horizon différents.
Comme elle, tous traversent une période difficile. Pourtant, petit à petit, une joyeuse complicité s’installe entre les colocataires. Portée par cette énergie nouvelle, Francesca se sentira-t-elle prête à ouvrir à nouveau son cœur ?

Première phrase :
« Francesca Thayer resta assise à son bureau, jusqu‘à ce que les chiffres finissent par se brouiller sous ses yeux. »

Genre :
Romance.

Nombre de pages :
Presses de la cité : 304 pages.

Auteur :

Mon avis :
Merci aux éditions Presses de la cité de m'avoir permis de découvrir ce roman de Danielle Steel. Honnêtement, sans cette proposition de service presse, je n'aurais pas lu ce livre et je serais passée à côté d'un moment livresque très sympathique.
En effet, les quelques heures que j'ai passé en compagnie des habitants du 44 Charles Street ont vraiment été très agréables. Très rapidement, j'ai apprécié les personnages et leurs différentes personnalités, j'ai aimé vivre le quotidien avec eux. Certes, je me suis doutée de pas mal de choses mais pour autant je ne me suis pas ennuyée.
Francesca est une jeune femme moderne mais un peu vieux jeu pour certaines choses, intelligente et surtout prête à tout pour garder sa maison, même à vivre avec trois inconnus. Elle a les pieds sur terre ce qui l'empêche de prendre les premiers venus comme locataires. Au fil des pages, la carapace de cette femme tombe petit à petit et nous permet de découvrir une personne tendre, douce, attentive aux autres... C'est un personnage qui donne de l'espoir.
Eileen, la plus jeune des colocataires, vient s'installer dans la grande ville pour fuir une famille maltraitante. Pour elle, la ville est synonyme de liberté et donc l'occasion de faire plein de rencontre notamment via internet. Ce qui est étonnant avec ce personnage c'est qu'on s'attend à voir une jeune femme équilibrée et consciente des dangers de la vie au vue du métier qu'elle fait (éducatrice spécialisée) mais non elle n'hésite pas à ce jeter dans la gueule du loup... Son passé peut l'expliquer mais cela reste surprenant.
Chris, divorcée et papa d'un petit garçon de sept ans, est le plus mystérieux des locataires. Il se livre aux autres que par petite touche ce qui est très intriguant. On a envie de comprendre pourquoi cet homme de trente-huit ans est si réfractaire à l'amour...
Marya, la plus âgée des habitants et la maman de cœur de trois autres, est un personnage haut en couleur. Malgré le décès récent de l'homme de sa vie, elle a une joie de vive intense et apporte le bonheur dans cette maison. Je pense que sans elle, la mayonnaise n'aurait pas autant pris entre tous les locataires.
Vous l'aurez compris chacun des quatre habitants a un passé assez douloureux mais à quatre c'est plus facile à surmonter... La question c'est comment vont-ils continuer à vivre malgré les démons présents dans leur cœur ?
Pour conclure, je me demande encore pourquoi je ne lis pas plus souvent Danielle Steel car je passe toujours un bon moment lorsque je lis ces livres.
Pour terminer, je tiens à remercier Estelle de l'agence Athomédia (qui travaille avec les éditions Presses de la cité) pour le petit mot qui accompagnait le livre.

D'autres avis :

Trailer :

Sur le net :

Vous l’avez lu ?
Vous en avez pensé quoi ?

3 commentaires:

  1. J'ai vu qu'il était à la bibliothèque, je comptais justement l'emprunter sous peu. Ça me rassure qu'il t'ait plu. ^^

    RépondreSupprimer
  2. Bon, alors je l'ai lu, je l'ai fini... et je n'ai pas du tout aimé. J'ai trouvé ça long, répétitif, convenu et ennuyeux. :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est dommage que tu n'es pas adhéré :(

      Supprimer