samedi 28 juillet 2012

Ce que j'ai vu et pourquoi j'ai menti



Résumé :
Floride, 1947. Un ancien soldat au passé trouble, une femme trop belle, un homme aussi séduisant qu'énigmatique... quel fil invisible les relie ? Dans un hôtel au luxe défraîchi et la chaleur étouffante de septembre, Evie surprend l'ombre de mensonges et de terribles secrets.

Première phrase :
« L’allumette a craqué et s’est embrasée. »

Genre :
Jeunesse.
Thriller.

Nombre de pages :
Pôle fiction : 327 pages.

Auteur :

Mon avis :
A l'origine, je devais lire ce livre en lecture commune avec Marine car il était dans nos deux wish list. Malheureusement, les aléas de la vie, on fait que nous n'avons pas réussi à nous caler un moment pour pouvoir lire ce livre ensemble. J'ai donc profiter de mes vacances pour le sortir quand même de ma PAL.
Le titre comme le résumé m'ont énormément intrigué. C'est donc avec l'envie de découvrir ce qui a bien pu pousser l'héroïne, Evie, à mentir que je me suis lancée dans ma lecture. Pendant près de trois cent trente page j'ai attendu de savoir ce qu'avait vraiment vu Evie mais finalement, je n'ai pas trop compris ce qu'elle a vu et je ne suis pas sûre que, elle, est compris... Par contre, j'ai compris pourquoi elle avait menti. Aurais-je fais la même chose à sa place ? C'est bien possible. On est parfois prêt à beaucoup de chose pour protéger ce que l'on a.
Evelyn, appelé Evie par ses proches, est une jeune adolescente de quinze ans avec une histoire familiale assez complexe. Tout au long de ma lecture, elle m'a paru comme naïve alors que finalement elle peut être très maline si le besoin s'en fait ressentir. Elle est la narratrice de son histoire ce qui fait qu'on ne sait rien de plus qu'elle. Par conséquent, tout comme elle, on ne sait pas ce qui s'est réellement passé. J'aurais apprécié connaître la vérité. Pour en revenir à l'adolescente, je l'ai apprécié même si parfois elle m'a agacé à ne pas ouvrir les yeux sur Peter. J'ai donc, finalement, été moins surprise qu'elle lorsqu'elle a fini par ouvrir les yeux sur ce soldat.
Peter est un jeune soldat d'une vingtaine année très séduisant mais aussi très mystérieux. Il a vraiment tout pour plaire. Il sait parler aux filles, il a confiance en lui et pourrait nous emmener au bout du monde...
Joe, le beau-père de Evie, est revenu différent de la guerre. Bien plus ambitieux, avec l'envie d'offrir la belle vie à sa famille. De nature très jalouse, il surveille de près les deux femmes de sa vie. Mais est-ce assez ?
Beverly, la mère de Evie, est une très belle femme qui attire énormément le regard des hommes. Elle m'a semblé assez soumise et très amoureuse de Joe bien que sa beauté lui permette quelques écarts. Tout comme Evie, elle ne donne pas l'impression d'être très maline alors qu'elle sait bien y faire.
J'ai beaucoup aimé le style de l'auteure. Une plume qui se dévore sans qu'on s'en rendre compte. Je pense que le titre y est pour beaucoup ainsi que la façon dont Judy Blundell commence le livre. En effet, on sait qu'il sait passé quelque chose mais il faut attendre le dernier tiers du livre pour savoir ce qui s'est passé. Le suspense est donc très présent. J'avais un peu peur que le roman mettre trop en avant les difficultés dues à la guerre mais absolument pas. Évidemment, elle aborde certains sujet de l'époque (les juifs, la place des femmes et des hommes...) mais ça passe très bien à l'intérieure de l'histoire.
Pour conclure, c'est un livre sympa à lire même si il manque certaines choses pour que je puisse totalement adhérer.

D'autres avis :


Trailer :

Sur le net :

Vous l’avez lu ?
Vous en avez pensé quoi ?

7 commentaires:

  1. Si toi tu n'as pas compris ça gâche un peu mais si l'héroïne elle ne comprend pas c un peu grave. Ce côté risque que moi aussi je ne comprenne pas tout me fait hésiter après si je tombe dessus en biblio pourquoi pas.

    RépondreSupprimer
  2. En fait, l'enquête n'est pas résolu donc on reste sur notre faim.

    RépondreSupprimer
  3. C'est sûr que le titre est très intriguant. On a tout de suite envie de savoir ce qu'elle a vu. Du coup, plus je lis de chroniques, qui bien sûr ne révèlent rien du grand secret, plus j'ai envie de savoir ce que c'est. ^^
    Pourtant, ce que tu en dis, ne me convaincrait pas forcément pour un autre livre. Le coup du titre est vraiment très fort !

    RépondreSupprimer
  4. Oui, c'est le titre qui fait tout :) D'ailleurs, je le trouve un peu mensongé mais ça reste une lecture agréable et sympa.

    RépondreSupprimer
  5. j'aime bien ta critique , je suis d'accord avec ce que tu dis du livre alors j'ai mis un lien vers ton blog
    Luocine

    RépondreSupprimer
  6. Ayez, je l'ai fini !!! Bon, je dirais que j'ai bien aimé mais c'est quand même spécial hein, l'atmosphère est etouffante.

    Après, je ne sais pas si on peu vraiment parler d'enquête...
    Pour moi il est coupable à 200%, mais ça reste un avis perso of course ^^

    Je regrette que nous ne l'ayons pas lu en LC parce que je pense que la discu aurait été sympa pp



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on aurait eu beaucoup de chose à se dire :)

      Supprimer