vendredi 4 octobre 2013

Métro, boulot, paréo



Livre lu dans le cadre d’un service presse avec le Ladies club de Milady.

Résumé :
Alice passe un été pourri, car sa carrière d’éditrice est au point mort, et elle vient de se faire larguer. Mais la roue tourne. Elle doit remplacer sa chef pour une super mission à l’étranger : s’isoler dans une villa en Sicile avec un acteur qu’elle admire, afin de le pousser à finir son autobiographie. Or, Alice doit se confronter à Sam, l’agent de la star qui ne souhaite pas que ce projet voit le jour. La jeune femme va lutter pour tenter de remplir le contrat, elle va vite s’adonner à d’autres activités beaucoup moins professionnelles.

Première phrase :
« Allongée sur mon lit, je regarde Luther qui se déshabille. »

Nombre de pages :
Milady : 391 pages.

Auteure :

Mon avis :
Un grand merci à Aurélia des éditions Milady pour la confiance qu’elle me porte en m’ayant permis de découvrir en avant-première ce titre.
Cette fois, c’est en compagnie d’une jeune apprentie éditrice, d’une star de cinéma, de son agent et de leurs amis italiens que j’ai passé un bon moment livresque, dans un paradis terrestre, en Sicile.
En effet, Alice doit aller à la rencontre de Luther Carson afin qu’il rende le manuscrit de son autobiographie à temps pour la publication. Ca ne va pas être semble pour notre jeune femme notamment parce que l’agent de la star, n’est vraiment pas pour la publication de la vie du jeune homme. De plus, Alice, a très peu confiance en elle. Ca en a parfois été agaçant, elle se posait bien trop de questions, souvent de façon inutile et en plus pour faire les mauvais choix. Pour autant, j’ai appris à la connaitre et je l’ai de plus en plus apprécié. On peut voir son évolution tout au long du roman, elle apprend de ses erreurs.
Luther Carson, est une star montante du cinéma. Malgré son comportement souvent agaçant, je n’ai pas réussi à le détester. Son histoire, que l’on découvre peu à peu grâce à l’écriture du livre, m’a touché et m’a permis de comprendre certaines choses bien que ça n’excuse en rien son comportement.
Sam m’a plu dès le début, on sentait bien que la distante qu’il mettait entre lui et Alice n’était pas personnelle mais professionnelle. Il a su être à l’écoute des deux autres personnages et faire au mieux pour protéger la carrière de chacun. On le découvre peu à peu mais pas assez à mon goût.
A la fin de cette lecture, j’ai l’impression que celle-ci était divisée en deux parties. Une première entièrement concerné par les déboires professionnels d’Alice et une seconde qui laisse plus de la place à la romance tout en ne délaissant pas pour autant la vie professionnel de notre apprentie éditrice. J’ai apprécié le fait que cette romance ne soit pas entièrement basée sur une histoire d’amour mais qu’elle soit bien plus. De plus, pendant un bon moment, je me suis demandée avec qui Alice allait finir par avoir une belle histoire. Rien n’est laissé au hasard, même si on se pose la question sur l’identité de son futur amoureux, l’auteure nous donne suffisamment d’indice pour qu’on ne soit pas surprise… Le style de l’auteure est agréable et simple ce qui m’a permis de me laisser emporter dans les mésaventures d’Alice.
Pour conclure, une romance différente de celles que je lis habituellement.

D'autres avis :



   Vous l’avez lu ?
Vous en avez pensé quoi ?

2 commentaires:

  1. une lecture détente (de vacances même) qui ne me dit rien pour le moment. Mais je garde le titre sous le coude car ça me changerait bien d'en lire une de temps en temps et celle ci ne me parait pas culcul.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, elle n'est vraiment pas culcul :)

      Supprimer