mercredi 30 mars 2011

Anna Sam


Biographie :
A 28 ans, Anna Sam est titulaire d’un DEA de littérature. Sa plus longue expérience professionnelle ? Huit années comme hôtesse de caisse dans un supermarché de la banlieue de Rennes, et autant d’anecdotes qu’elle choisit de rapporter, à partir d’avril 2007, sur son blog.
Suite à son succès spectaculaire (plus de 400 000 visiteurs) sur internet, la « blogueuse des hyper », devenue l’égérie de cette profession, en tire un récit savoureux

Bibliographie :
Conseils d’amie à la clientèle.
Les tribulations d’une caissière.
Mon tour de France des blogueurs.

Site officiel.

Les tribulations d'une caissière

 

Résumé :
Que voit-on du monde et des gens quand on les voit du point de vue d’une caissière de grande surface ? Que sait-elle de nous en voyant ce que nous achetons, ce que nous disons, les questions que nous posons ? Le passage en caisse est en réalité un moment très particulier. À tort, nous pensons que tout est neutre dans cette opération et nous ne nous surveillons pas. La caissière est pour nous un regard aveugle, à la limite elle est elle-même une machine. Nous nous montrons donc comme nous sommes. Et lorsque la caissière s’appelle Anna Sam, qu’elle est titulaire d’une licence de lettres et qu’elle n’a pas les yeux dans la poche de sa blouse, elle saisit sur le vif nos petits mensonges, nos petites lâchetés, nos habitudes plus ou moins bizarres, et elle en fait un livre qui ne ressemble à aucun autre

Première phrase :

« Je m’appelle Anna, j’ai vingt-huit ans, un diplôme universitaire littéraire en poche et une expérience de la vie à fois particulière et banale. »

Genres :
Contemporain.
Témoignage.

Nombre de pages :

Le livre de poche : 186 pages.

Auteur :
Anna Sam.

mardi 29 mars 2011

Richelle Mead


Biographie :
Richelle Mead vit à Seattle, aux États-Unis. Passionnée de littérature, elle a toujours été attirée par la mythologie et le folklore. Quand elle parvient à lâcher ses livres (ceux qu'elle lit autant que ceux qu'elle écrit), elle aime regarder de mauvais films, voyager, tester de nouvelles recettes et s'acheter des robes (trop).

Livres lus :
Vampire academy, tome 1 : Sœur de sang.
Vampire academy, tome 2 : Morsure de glace.
Vampire academy, tome 3 : Baiser de l’ombre.
Vampire academy, tome 3 : Promesse de sang.

Sur le net :
Facebook (en anglais).
Site officiel (en anglais).

Vampire academy, tome 1 : Sœurs de sang

 

Livre lu dans le cadre d’une lecture commune avec Sookies.

Résumé :
Peut-on vraiment garder des secrets au sein de la Vampire academy ?
La Vampire academy est en émoi. Dans ce lycée pour les vampires, les rumeurs les plus folles courent sur les raisons de la fugue de Lissa et Rose.
Lissa et Rose ont toujours été inséparables : Rose doit repousser les attaques des strigoïs, vampires féroces et immortels, à l'encontre de son amie moroï, une race de vampires mortels qui puisent leur magie de la terre. Qu'a-t-il bien pu leur arriver avant d'être ramenées de force ?

Première phrase :
« Je sentis sa peur avant d’entendre ses cris. »

Genre :
Bit lit.

Nombre de pages :
Castelmore : 314 pages.

Auteur :
Richelle Mead.

mardi 22 mars 2011

Howard S. Becker


Biographie :
Lors de ses études à l'université de Chicago, Howard Becker s'imprègne de nombreux professeurs, figures emblématiques de la première Ecole de Chicago. Ernest Burgess, Louis Wirth, Everett Hugues ou encore Herbert Blumer ont tous contribué à la formation du jeune Becker. Grand amateur d'art et de musique, il est pianiste de jazz et gagne sa croûte en se produisant dans des orchestres. Une fois diplômé, il fait d'une pierre deux coups et prend le monde du jazz comme terrain d'études sociologiques. Adepte de l'observation participante et de l'interactionnisme symbolique, Howard Becker étudie de l'intérieur les milieux dits déviants. Fumeurs de marijuana, musiciens de jazz et prostituées font partie de ses sujets d'analyse qui lui permettent de proposer une nouvelle théorie de la déviance. Il publie son enquête et ses conclusions dans Outsiders, l'un des ouvrages sociologiques les plus fondamentaux à ce jour. Mais le sociologue ne se limite pas à ce thème et écrit Les mondes de l'art  ou encore Paroles et musiques. Très étudié et influent en France, Howard Becker collabore avec Alain Pessin, un sociologue reconnu de l'université Pierre Mendès-France de Grenoble. Il devient d'ailleurs docteur honoris causa de l'établissement ainsi que de Paris-VIII. L'œuvre d'Howard Becker reste une référence dans le monde des sciences sociales et signe un tournant important dans l'approche des faits de société.

Bibliographie :
Comment parler de la société : Artistes, écrivains, chercheurs et représentations sociales.
Ecrire les sciences sociales.
Les ficelles du métier.
Les mondes de l’art.
Le travail sociologique : Méthode et substance.
L’imagination sociologique de Hans Haacke.
Outsiders : Etudes de sociologie de la déviance.
Propos sur l’art.
Qu’est-ce qu’on joue maintenant ? Le répertoire de jazz en action.
Tracés, n°18 : Improviser, de l’art à l’action.

Site officiel.

Outsiders : Etudes de sociologie de la déviance

 

Livre lu dans le cadre de ma formation.

Résumé :
Outsiders a renouvelé l'approche de la délinquance en constituant un objet d'étude plus vaste, la déviance, qui inclut des comportements non conventionnels comme ceux des fumeurs de marijuana et des musiciens de jazz. De façon originale cette approche consiste aussi à prendre en compte à la fois le point de vue des déviants et celui des entrepreneurs de morale et des agents de la répression. Par ailleurs, exemple convaincant d'application rigoureuse de la méthode ethnographique à l'étude des sociétés modernes, Outsiders est un jalon majeur dans le développement de cette démarche. A ce double titre, le livre de Becker est, comme Asiles de Goffman, représentatif d'un des courants les plus féconds de la sociologie américaine, connu sous le nom « d'école de Chicago » puis « d'interactionnisme symbolique ». Constamment réédité aux Etats-Unis, remarquable par la clarté de son style, Outsiders est devenu un des principaux ouvrages de référence de la sociologie américaine. Dans la postface écrite pour l'édition française, l'auteur analyse les raisons du succès de son livre.

Première phrase :
« La publication d’Outsiders d’Howard S. Becker, en 1963, prend place parmi les étapes importantes du développement récent de la sociologie, et plus particulièrement de la sociologie de la déviance. »

Genre :
Sociologique.

Nombre de pages :
Métailié : 244 pages.

Auteur :
Howard S. Becker.

dimanche 20 mars 2011

Beth Fantaskey


Biographie :
Beth Fantaskey est née et vit en Pennsylvanie. Elle est titulaire d’un master de journalisme, et enseigne aujourd’hui à l’Université.
Ecrivain polyvalent, elle a, tout au long de sa carrière, rédigé des textes aussi divers que des newsletters, des discours, des articles et des nouvelles littéraires. Comment se débarrasser d’un vampire amoureux est son premier roman. Il a connu un très grand succès aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

Livres lus :
Jessica, tome 1 : Comment se débarrasser d’un vampire amoureux.
Jessica, tome 2 : Comment sauver un vampire amoureux.

Sur le net :
Facebook (en anglais).
Site internet (en anglais).

Jessica, tome 1 : Comment se débarrasser d'un vampire amoureux

 

Livre lu dans le cadre d'une lecture commune sur livraddict et du baby challenge bit lit 2011.

Résumé :
Jessica attendait beaucoup de son année de Terminale : indépendance, liberté, fêtes... Elle n'avait certainement pas vu venir Lucius Vladescu ! Adoptée seize ans plus tôt en Roumanie, Jessica découvre avec stupeur qu'elle est fiancée à un prince vampire depuis sa plus tendre enfance, et qu'il a bien l'intention de réclamer sa promise. Séduisant, ténébreux, romantique, Lucius est persuadé que Jessica va lui tomber dans les bras. Malheureusement, la jeune fille a d'autres projets et pas la moindre envie de suivre un inconnu en Roumanie, tout prince vampire qu'il soit.

Première phrase :
« La première fois que je le vis, c’était début septembre. »

Genre :
Bit lit.

Nombre de pages :

France Loisirs : 410 pages

Auteur :
Beth Fantaskey.

vendredi 18 mars 2011

Mary Ann Shaffer


Biographie :
Mary Ann Shaffer est née en 1934 en Virginie Occidentale, aux Etats-Unis. C’est lors d’un séjour à Londres en 1976 qu’elle commence à s’intéresser à l’île de Guernesey. Sur un coup de tête, elle prend l’avion pour gagner cette petite île oubliée où elle reste coincée à cause d’un épais brouillard. Elle se plonge alors dans un ouvrage sur Jersey qu’elle dévore et éprouve dès lors une immense fascination pour les îles anglo-normandes.
Des années plus tard, encouragée à écrire un lire par son propre cercle littéraire, Mary Ann Shaffer pense naturellement à Guernesey.
Elle écrit son premier roman, Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates avec le concours de sa nièce, Annie Barrows, auteur de livres pour enfants.
Mary Ann Shaffer est décédée en février 2008, sachant que son livre allait être publié et traduit en plusieurs langues.

Bibliographie :
Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates.

Site officiel.

Annie Barrows


Biographie :
Annie Barrows est née à San Diego (Californie).
Juste après sa naissance sa famille a aménagé dans une petite ville de Californie du Nord.
Dès qu'elle a pu se déplacer en vélo elle allait à la bibliothèque au moins deux fois par semaine.
Après avoir obtenu son diplôme de UC Berkeley, elle est devenu éditeur. Annie Barrows éditait des critiques d'art, des manuels pour les élèves du secondaire, une fiction et la revue de poésie, nouvelles, et puis, finalement, des livres.
Après avoir édité une centaine de livres, elle se décide à écrire elle même et c'est ainsi qu'elle publie des livres pour enfants.
Annie Barrows a aidé sa tante a finir l'écriture du livre Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patate.

Bibliographie :
Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates.

Site officiel (en anglais).

jeudi 17 mars 2011

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

 

Livre lu dans le cadre d'une lecture commune sur livraddict et du challenge incontournable livraddict 2010-2011.

Résumé :
Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la seconde guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d'un inconnu, un natif de l'île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis - un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d'un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d'une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates...) délices bien évidemment strictement prohibés par l'occupant. Jamais à court d'imagination, le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d'humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du cercle et même d'autres habitants de Guernesey , découvrant l'histoire de l'île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l'impact de l'occupation allemande sur leurs vies... Jusqu'au jour où elle comprend qu'elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l'invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu'elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

Première phrase :

« Cher Sidney, Susan Scott est une perle. »

Genre :
Contemporaine.

Nombre de pages :
France Loisirs : 387 pages

Auteurs :
Annie Barrows.
Mary Ann Shaffer.

mercredi 16 mars 2011

James Clemens


Biographie :
James Clemens, né à Chicago en 1961, a grandi dans le Midwest et la campagne canadienne, rêvant des grandes aventures qui l’attendaient de l’autre côté du champ de maïs et du ruisseau. Vétérinaire installé en Californie, il n’a cessé d’inventer des histoires depuis son enfance. Le Feu de la sor’cière fut le premier de ces best-sellers traduits en une douzaine de langues.

Bibliographie :
Chroniques des dieux, tome 1 : L’ombre de l’assasin.
Chroniques des dieux, tome 2 : L’ombre du chevalier.
Les bannis et les proscrits, tome 1 : Le feu de la sor’cière.
Les bannis et les proscrits, tome 2 : Les foudres de la sor’cière.
Les bannis et les proscrits, tome 3 : La guerre de la sor’cière.
Les bannis et les proscrits, tome 4 : Le portail de la sor’cière.
Les bannis et les proscrits, tome 5 : L'étoile de la sor'cière.

Site officiel (en anglais).

Les bannis et les proscrits, tome 1 : Le feu de la sor'cière

 

Livre lu dans le cadre du baby challenge fantasy 2011.

Résumé :
Par une nuit fatale à Alasea, pays ravagé par une malédiction, trois mages accomplissent un ultime sacrifice dans l'espoir, de préserver le bien. Cinq cents ans jour pour jour après cette nuit funeste, une jeune fille hérite d'un pouvoir perdu depuis longtemps. Mais avant qu'elle puisse en saisir les implications, le seigneur Noir lance ses hordes des ténèbres pour s'emparer de la magie embryonnaire qu'elle détient. Dans sa fuite, Elena est précipitée vers une issue terrible... mais aussi vers la compagnie d'alliés inattendus, avec lesquels elle va tenter de combattre les forces maléfiques et de secourir un empire autrefois glorieux.

Première phrase :
« Tout d’abord, sachez que l’auteur est un menteur. »

Genre :
Fantasy.

Nombre de pages :
Milady : 536 pages.

Auteur :
James Clemens.

La quête d'Ewilan, tome 1 : D'un mondre à l'autre

 

Livre lu dans le cadre du baby challenge fantasy 2011, baby challenge jeunesse 2011 et du challenge incontournables livraddict 2010-2011.

Résumé :
Quand Camille vit le poids lourd qui fonçait droit sur elle, elle se figea au milieu de la chaussée. Son irrépressible curiosité l'empêcha de fermer les yeux et elle n'eut pas le temps de crier... Non, elle se retrouva couchée à plat ventre dans une forêt inconnue plantée d'arbres immenses. Te voici donc, Ewilan. Nous t'avons longtemps cherchée, mes frères et moi, afin d'achever ce qui avait été commencé, mais tu étais introuvable...

Première phrase :
« Camille était âgée exactement de quatre mille neuf cents jours, soit un peu plus de treize ans, la première fois qu’elle effectua « le pas sur le côté ». »

Genres :
Fantasy.
Jeunesse.

Nombre de pages :
Rageot poche : 274 pages.

Auteur :
Pierre Bottero.

Février 2011

Avec un peu de retard, voici mon bilan de février. Promis, j’essayerai d’être à l’heure pour celui de mars.


Lecture :
Malgré un début un peu difficile, j’ai finalement retrouvé un rythme bon rythme de lecture et ceux surtout grâce au challenge « Juste pour lire » qui m’a permis de lire 3 livres en 3 weekends. Finalement, en ce petit mois de 28 jours, j’ai pu lire 7 livres, ce qui ,je trouve, n’est pas trop mal :

Shutter island de Dennis Lehane (prêté par ma maitre de stage).
Les addictions : Panorama clinique, modèles explicatifs, débat social et prise en charge de Jean-Claude Matysiak et Marc Valleur  (Livre lu pour ma formation).
Les addictions à internet : De l’ennui à la dépendance de Michel Hautefeuille et Dan Véléa (Livre lu pour ma formation).
Chasseuse de la nuit, tome 1 : Au bord de la tombe de Jeaniene Frost (Grande découverte du moi).
La bouquineuse de Zoran Zivkov (Livre voyageur).
Kate Daniels, tome 1 : Morsure magique de Ilona Andrews (Petite déception du mois).
La confrérie de la dague noire, tome 2 : L’amant éternel de J.R. Ward (Coup de cœur du mois).


Achat :
Pas d’achat en février mais Mylène m’a offert bien gentiment deux livres :
La quête d’Ewilan, tome 1 : D’un monde à l’autre de Pierre Bottero.
Les bannis et les proscrits, tome 1 : Le feu de la sor’cière de James Clemens.


PAL :
Fin février ma PAL était composé de 4 livres. Ce qui fait qu’en un mois j’ai réussi à la faire baisser de moitié.

La confrérie de la dague noire, tome 2 : L'amant éternel

 

Livre lu dans le cadre de « Juste pour lire ».
Livre coup de cœur de l’année 2011.

Résumé :
Une guerre fait rage à l'insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse confrérie de la dague noire. Rhage est le plus redoutable et le plus dangereux d'entre eux, car il est victime d'une terrible malédiction : son démon peut s'éveiller à tout moment et mettre en péril ceux qui l'entourent.
Pourtant, lorsqu'il est un jour chargé de la protection de Mary, une humaine, Rhage voit en elle son destin et son salut.
Quant à Mary, atteinte d'un mal incurable, elle a depuis longtemps cessé de croire au destin ou aux miracles, et la vie éternelle n'est à ses yeux qu'une douce illusion. Tout va changer lorsqu'elle rencontrera les guerriers de la confrérie... et surtout Rhage.

Première phrase :

« Ah, putain, V., tu me tues… »

Genre :
Bit lit.

Nombre de pages :
Milady : 549 pages.

Auteur :
J.R. Ward.

Ilona Andrews


Biographie :
Ilona Andrews est un groupe d'origine américaine. Ilona Andrews est le nom de plume de la romancière d'urban fantasy Ilona Gordon et de son époux Andrew.
Ilona est née en Russie et est venue vivre aux États-Unis à l'adolescence. Elle a rencontré son futur époux à l'université où elle faisait des études de biochimie. Ensemble, ils ont écrit leur premier roman, Morsure magique, suivi de deux autres tomes. Parallèlement, ils ont entamé l'écriture d'une nouvelle série The edge.

Bibliographie :
Kate Daniels, tome 1 : Morsure magique.
Kate Daniels, tome 2 : Brûlure magique.
Kate Daniels, tome 3 : Attaque magique.
Kate Daniels, tome 4 : Blessure magique.

Site officiel (en anglais).

Kate Daniels, tome 1 : Morsure magique

 

Livre lu dans le cadre du baby challenge bit lit 2011.
Résumé :
À Atlanta deux réalités s'opposent : celle de la technologie et celle de la magie. Pendant une vague magique, les mages sauvages lancent leurs sorts et des monstres apparaissent, les armes à feu refusent de fonctionner et les voitures ne démarrent plus. Puis la vague se retire aussi vite qu'elle est venue en laissant derrière elle toutes sortes de problèmes paranormaux. Nous vivons une époque dangereuse. Mais dans le cas contraire, je serais au chômage. Quand les gens ont des ennuis qui relèvent de l'occulte et que la police ne veut ou ne peut pas régler, on fait appel aux mercenaires de la magie comme moi. Mais quand un nécromancien anéantit la seule famille qui me reste, je n'attends plus les ordres et je dégaine mon sabre.

Première phrase :
« J’étais assise à table dans ma cuisine sombre, les yeux rivés sur une bouteille de Citronnade Forte Boone’s Farm quand il y eut une brusque fluctuation magique. »

Genre :
Bit lit.

Nombre de pages :
Milady : 342 pages.

Auteur :
Ilona Andrews.

Zoran Zivkovic


Biographie :
Zoran Zivkovic est sans doute aujourd'hui l'écrivain serbe le plus lu dans le monde. Lauréat, aux côtés d'un Süskind et d'un Murakami, du World Fantasy Award, la plus prestigieuse distinction du domaine fantastique, il s'est imposé grâce à un sens aigu des réalités décalées servi par une prose à la fois limpide et mystérieuse. Il enseigne l'écriture créative à l'université de Belgrade.

Bibliographie :
La bouquineuse.

Site officiel (en anglais).

La bouquineuse

 

Résumé :
Mlle Tamara n'aime qu'une chose : lire des livres tout en savourant des fruits. Mais, lorsqu'elle devient une véritable destinée, la lecture finit par vous ouvrir les portes d'un univers parallèle. On y fait des rencontres insolites, entre le quiproquo, la plaisanterie et le surnaturel. Tel romancier condamné qui a conçu une stratégie littéraire pour vaincre la mort. Tel livre qui se dérobe à la lecture. Tel autre qu'il ne faut ouvrir à aucun prix... Derrière ses situations impossibles, cette odyssée en bibliothèque retrace en filigrane le drame d'une solitude où les rêves livresques masquent la crainte du temps qui passe et la recherche désespérée d'une âme sœur. Rendue célèbre dans le domaine anglo-saxon par son roman primé Le quatrième cercle, l'œuvre de Zoran Zivkovic a connu une soixantaine de traductions dans le monde. La Bouquineuse est le premier de ses dix-huit ouvrages à paraître en français.

Première phrase :
« Lorqu’elle lisait, Melle Tamara mangeait toujours des pommes. »

Genre :
Contemporain.

Nombre de pages :
Xenia : 121 pages

Auteur :
Zoran Zivkovic.

Jeaniene Frost


Biographie :
Jeaniene Frost a été toujours attirée par l'étrange. Petite, elle allait voir des films d'horreur avec sa sœur dès qu'elle le pouvait. Elle a commencé à écrire de la poésie à 12 ans mais ce n'est qu'à l'aube de ses 30 ans qu'elle a réalisé son rêve d'écrire des romans d'urban fantasy. Jeaniene vit en Floride avec son mari, Matthew et a déjà écrit quatre livres de sa série, Chasseuse de la nuit. Son contrat prévoit qu'elle en écrive sept mais elle n'exclut pas d'en publier davantage si l'inspiration est toujours là.

Livres lus :
Chasseuse de la nuit, tome 1 : Au bord de la tombe.
Chasseuse de la nuit, tome 2 : Un pied dans la tombe.
Chasseuse de la nuit, tome 3 : Froid comme une tombe.
Chasseuse de la nuit, tome 4 : Creuser sa tombe.
Le monde de la chasseuse de la nuit, tome 1 : La première goutte de sang.

Sur le net :
Facebook (en anglais).
Site officiel (en anglais).

Chasseuse de la nuit, tome 1 : Au bord de la tombe

 

Livre lu dans le cadre de « Juste pour lire » et du baby challenge bit lit 2011.

Livre coup de cœur de l’année 2011.

Résumé :
Mi-humaine, mi-vampire, Catherine Crawfield traque les morts-vivants dans l'espoir de tuer son père, le monstre qui a fichu la vie de sa mère en l'air. Elle est alors capturée par Bones, un vampire chasseur de primes, qui lui impose une association contre nature: il aidera Cat dans sa quête et, en échange, ce très sexy prédateur de la nuit fera d'elle une chasseuse aux réflexes aussi acérés que ses crocs. Mais avant de pouvoir jouer les buteuses de démons, Cat est elle-même prise en chasse par une bande de tueurs. Forcée de choisir son camp, elle va vite se rendre compte qu'être une suceuse de sang a ses avantages...

Première phrase :
« Je me raidis en voyant des lumières rouges et bleues qui clignotaient derrière moi car je savais qu’il me serait impossible d’expliquer ce qui se trouvait à l’arrière de mon pick-up. »

Genre :
Bit lit.

Nombre de pages :
Milady : 504 pages.

Auteur :
Jeaniene Frost.

Dan Véléa


Biographie :
Psychiatre et addictologue au centre médical Marmottan de Paris.
Auteur de nombreux articles et ouvrages sur les addictions, dont Toxicomanie et conduites addictives, aux éditions Heures-de-France, le docteur Dan Véléa est responsable du domaine toxicomanie sur le site web de la fédération française de psychiatrie.
Consultant auprès de l’ARJEL lors de la mise en place des paris en ligne en France, il est coauteur, avec Michel Hautefeuille, du livre Les addictions à internet, publié chez Payot.

Bibliographie :
Les addictions à internet : De l’ennui à la dépendance.
Les drogues de synthèse.
Module 3 de psychiatrie, tome 1 : Théorie et cas concrets.
Module 3 de psychiatrie, tome 2 : Soins infirmiers aux personnes atteintes de troubles de la conduite alimentaire, conduites alcooliques et toxicomaniaques, évaluation des connaissances et fiches de soins.
Pharmacologie et thérapeutique en soins infirmiers, n°21.
Soins infirmiers aux personnes atteintes d’affections cardio-vasculaires, n°17.
Soins infirmiers aux personnes atteintes de troubles de la conduite alimentaire, toxicomaniaques et alcooliques, n°3.
Toxicomanie et conduites addictives.

Site officiel.

Michel Hautefeuille


Biographie :
Michel Hautefeuille, psychiatre, addictologue,  est praticien hospitalier au Centre médical Marmottan de Paris.

Bibliographie :
Drogues à la carte.
Les addictions à internet : De l’ennui à la dépendance.
Les drogues de synthèse.

Site officiel.

Les addictions à internet : De l'ennui à la dépendance

 

Livre lu dans le cadre de ma formation.

Résumé :
L’addiction à internet est sur le point d’être considérée comme une pathologie mentale : le célèbre DSM, Bible de la psychiatrie internationale depuis des décennies, classera en effet ce comportement dans la catégorie des troubles impulsifs-compulsifs lors de sa prochaine édition en 2012.
Michel Hautefeuille et Dan Véléa, qui furent les premiers à signaler, dès 1996, le potentiel addictif du web, proposent aujourd’hui le premier livre de synthèse sur une « toxicomanie sans drogue » qui concerne aussi bien les adolescents que les adultes.
Outre qu’il aborde la question de la prise en charge et du traitement, l’une des originalités de leur ouvrage est qu’il distingue deux types d’addiction : la cyberdépendance, générée directement par l’outil internet (jeux vidéos en ligne, chats, bloguisme, « infolisme », obsession du courriel, etc.) ; et la dépendance cyberassistée, qui renvoie à une addiction préexistante qu’internet va démultiplier (jeu pathologique, achats compulsifs, voyeurisme sexuel, etc.).
L’autre originalité est que les auteurs donnent à cette addiction un sens social. Il s’agit en effet d’une dépendance reconnue par la société et mieux acceptée par exemple que les drogues dures (elle inquiète ou angoisse moins les parents et les proches). Le problème, c’est qu’elle est soumise à la loi de Lederman : plus il y a d’utilisateurs d’internet, plus il y a d’utilisations pathologiques d’internet. Or en France, près de 30 millions de personnes utilisent aujourd’hui cet outil…

Première phrase :
« Depuis le milieu des années 1980, notre société a subi de profonds bouleversements qui concernent aussi bien l’environnement quotidien que le système de valeurs censé structurer, organiser et donner sens à l’ensemble. »

Genre :
Essai.

Nombre de pages :
Payot :189 pages.

Auteurs :
Michel Hautefeuille.
Dan Véléa.

Marc Valleur


Biographie :
Directeur de l’hôpital Marmottan, un centre de soins spécialisé dans les pratiques addictives, le docteur Marc Valleur est l’auteur de nombreux livres sur les addictions, dont Les pathologies de l’excès, paru aux éditions Jean-Claude-Lattès en 2006.

Bibliographie :
Dictionnaire des drogues et des dépendances.
Le désir malade.
Le jeu pathologique.
Les addictions : Panorama cliniques, modèles explicatifs, débat social et prise en charge
Les nouvelles formes d’addiction : L’amour, le sexe et les jeux vidéo.
Les pathologies de l’excès.
Sexe passion et jeux vidéo.
Toxicomanies.
Vous, vos enfants et la drogue.

Site officiel.

Jean-Claude Matysiak


Biographie :
Le Dr Jean-Claude Matysiak est chef du service de traitement des maladies addictives, au centre hospitalier de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne). Ce psychiatre et psychothérapeute a écrit de nombreux livres sur les addictions, mais Virtual killer est son premier ouvrage de fiction, qui explique comment on devient accro aux jeux video.

Bibliographie :
Accros à l’écran ? Et pourquoi pas ! : Du Tamagotchi au cybersexe.
Le désir malade.
L’effet cacahuète.
Les addictions : Panorama clinique, modèles explicatifs, débat social et prise en charge.
Les dix commandements de la vie de couple.
Les nouvelles formes d’addiction : L’amour, le sexe et les jeux vidéo.
Les pathologies de l’excès.
Sexe passion et jeux vidéo.
Tu ne seras pas accro, mon fils !
Virtual killer.
Vous, vos enfants et la drogue.

Site officiel.

Les addictions : Panorama clinique, modèles explicatifs, débat social et prise en charge.

 

Livre lu dans le cadre de ma formation.

Résumé :
L'addictologie est désormais une discipline médicale à part entière, donnant lieu à des formations spécifiques, mais la notion même d'addiction reste controversée. Certains n'y voient que la promotion abusive de symptômes au rang de maladie; d'autres dénoncent une médicalisation outrancière du quotidien et le retour, sous couvert de santé publique, d'une nouvelle forme d'hygiénisme. A contrario, certains spécialistes des toxicomanies ou de l'alcoolisme s'opposent à la mise de la sexualité compulsive, du jeu pathologique, voire du tabagisme sur le même plan que ces maladies dramatiques ; mais une telle démarcation mène à ne pas prendre en compte l'usage « festif »,  « récréatif » ou « assumé » des produits, illicites ou non. Pour ne pas s'enliser, il importe de reconnaître que c'est toujours la rencontre singulière entre un sujet et une expérience qui conduira ou non à l'engagement dans un processus morbide. Le présent ouvrage, nouvelle édition mise à jour et complétée des Addictions, paru en 2002 dans la collection U, commence ainsi par cerner en quoi l'addiction se distingue de l'engagement passionnel ou de l'habitude invétérée : clairement définie, cette pathologie du lien pose de façon nouvelle les questions du choix et de la liberté. Puis il dégage les éléments structuraux des formes d’addictions les moins discutées pour conduire à une vision globale et montre combien une optique multiaxiale et transdisciplinaire rend caduques les traditionnelles querelles d'écoles : la construction de modèles intégrés permet de repenser les frontières entre maladie et symptôme, voire entre normal et pathologique. La prise en compte des dimensions psychologiques, sociologiques, biologiques conduit enfin à des propositions thérapeutiques et préventives propres à hisser la prise en charge des addictions au rang de modèle en psychiatrie et en psychopathologie. Cet ouvrage répond ainsi aux besoins tant de ceux qui veulent appréhender en connaissance de cause des pathologies qui s'inscrivent au cœur du social que de ceux qui sont engagés dans la démarche de soins (médecins, psychologues, personnel infirmier, travailleurs sociaux) ou se destinent à l'être.

Première phrase :
« Nous sommes tous des drogués : c’est la conclusion à laquelle on semble vite parvenir lorsqu’on se penche sur le vaste domaine que les spécialistes nomment celui des « nouvelles addictions ». »

Genre :
Essai.

Nombre de pages :
Armand Colin : 374 pages.

Auteurs :
Jean-Claude Matysiak.
Marc Valleur.

mardi 15 mars 2011

Janvier 2011

Premier bilan de l'année.


Lecture :
J’ai lu 5 livres, ce que je trouve plutôt pas mal vu le temps que me prend mes études :
Cassandra Palmer, tome 3 : L’étreinte de la nuit de Karen Chance (lecture en partenariat).
La fille de papier de Guillaume Musso (coup de cœur).
Eternels, tome 3 : Le pays des ombres de Alyson Noël (je ne sais toujours pas quoi penser de cette saga).
Femmes de l’autremonde, tome 1 : Morsure de Kelley Armstrong (grande découverte du mois).
Burqa ? de Wassyla Tamzali et Claude Ber (lecture en partenariat).


PAL :
Fin janvier ma PAL était composé de 8 livres. Pour certaines, c’est une mini PAL mais pour moi c’est une PAL plutôt conséquente…

Dennis Lehane


Biographie :
Après des études en Floride, Dennis Lehane se destine à une carrière d'enseignant, mais de retour à Boston, c'est une tout autre vie professionnelle qui l'attend. Multipliant les travaux alimentaires, il décide de se consacrer à l'écriture, avec succès. Père d'un couple de détectives aujourd'hui célèbres dans la littérature policière, Patrick Kenzie et Angela Gennaro, il les met en scène dans une série de romans. C'est pendant la rédaction du dernier que lui vient l'idée de Mystic River, son œuvre majeure, adaptée au cinéma par Clint Eastwood. Toujours baigné dans un univers sombre mais cette fois-ci teinté d'une dimension politique, son livre Un pays à l'aube paraît en 2009 en France. La qualité de son écriture, son sens du rebondissement et la psychologie de ses personnages valent à Denis Lehane le surnom de « master of the new noir ».

Bibliographie :
Coronado.
Gone, baby, gone.
Mystic river.
Prières pour la pluie.
Sacré.
Shutter island.
Ténèbres, prenez-moi la main.
Un dernier verre avant la guerre.
Un pays à l’aube.

Site officiel (en anglais).

Shutter island

 

Livre lu dans le cadre de  « Juste pour lire » et du challenge des incontournables livraddict 2010-2011.

Résumé :
Shutter Island est un îlot au large de Boston où un hôpital psychiatrique semblable à une forteresse accueille des pensionnaires atteints de troubles mentaux graves et coupables de crimes abominables. Un matin de septembre 1954, le marshal Teddy Daniels et son équipier Chuck Aule débarquent sur cette île pour enquêter sur l’évasion de Rachel, une patiente internée après avoir noyé ses trois enfants. Dès leur arrivée, les deux policiers perçoivent l’étrange atmosphère de ce lieu clos. Ils comprennent vite que personne ne les aidera dans leur mission et ils se posent plusieurs questions : quel rôle jouent sur l’île les médecins qui dirigent cet hôpital et quelles méthodes expérimentent-ils sur leurs patients ? À quoi sert le phare qui domine l’îlot et dont l’entrée semble inaccessible ? Persuadés que l’évadée a bénéficié de complicités, les deux marshals vont ruser pour découvrir tout ce qu’on leur cache mais un message codé laissé par Rachel les enfonce davantage en plein mystère. Petit à petit, ce drame fait ressurgir chez Teddy des éléments de son passé : il a connu la douleur de perdre sa femme dans un incendie criminel. Mais lorsque Chuck Aule découvre que le pyromane responsable des malheurs de son collègue se trouve interné sur l’île, il s’interroge sur Teddy : celui-ci est-il venu pour enquêter ou pour se venger ?

Première phrase :
« Il y a des année que je n’ai pas revu l’île. »

Genre :
Thriller.

Nombre de pages :
Rivages : 393 pages.

Auteur :
Dennis Lehane.

Claude Ber


Biographie :
Écrivain, elle a publié plus d’une dizaine de livres notamment en poésie et en théâtre. Présente dans de nombreuses revues et anthologies elle participe aussi à des ouvrages collectifs et donne de multiples lectures et conférences en France et à l’étranger. Professeur agrégée de lettres, elle a enseigné en lycée et en université, puis occupée des fonctions académiques et nationales et intervient sur l’écriture à Sciences Po et ailleurs. Membre de nombreuses associations, présidente du Jury Forum Femmes Méditerranée et du Prix européen Evelyne Encelot, elle joint à sa création littéraire des actions dans les domaines de la culture, de l’éducation, des droits des femmes et des droits humains. L’ensemble de son parcours lui a valu d’être décorée de la Légion d’Honneur.

Bibliographie :
Burqa ?
Il, elle travaille au noir dans une boutique de sac…
La mort n’est jamais comme.
L’auteur du texte.
Le nombre le nom.
Les alphabètes.
Lieu des éparts.
Libres paroles.
Parole du silence rouge.
Parole pour une voix.
Permanence du pli : Elga Heinzen.
Sinon la transparence.
Vues de vaches.

Site officiel.

Burqa ?


Livre lu dans le cadre d’un partenariat avec Babelio et les éditions chèvre feuille étoilée.

Résumé :
Un très fort sujet d’actualité qui ne laisse personne indifférent. Les débats sur cette question et leurs répercussions dans les représentations sont loin d’être terminées. Un livre à mettre entre toutes les mains. Comment et pourquoi la burqa s’invite-t-elle dans le débat politique et social français ? Pourquoi des personnes vivant dans un pays laïque, où les femmes revendiquent la parité des droits et des devoirs entre les sexes, éprouvent-elles le besoin de soustraire leur corps et leur visage aux yeux de leurs concitoyens ? Pourquoi des femmes qui ont choisi de venir vivre dans ce pays-là et non dans un autre, se mettent-elles en marge des habitudes sociales de la terre choisie ? C’est à toutes ces questions et à bien d’autres que Wassyla Tamzali et Claude Ber répondent.

Première phrase :
« Et soudain surgit la burqa. »

Genre :
Essai.

Nombre de pages :
Chèvre feuille étoilée : 234 pages.

Auteurs :
Claude Ber.
Wassyla Tamzali.

Wassyla Tamzali


Biographie :
Née en Algérie en 1941, elle est avocate à Alger, puis en 1979 fonctionnaire internationale à l’UNESCO à Paris où elle dirige le programme sur les droits des femmes ; en 1996 elle est nommée Directrice pour la Promotion sur les femmes et la méditerranée. En 2002, elle retourne vivre à Alger.
Elle est membre fondateur du Collectif Maghreb Egalité crée à Rabat en 1992, en 1993 fondatrice et Vice-Présidente du Forum international de Femmes de la Méditerranée. En 1994, elle est chargée du « Rapport international sur le viol comme arme de guerre et en égard aux viols systématiques des femmes Musulmanes en Bosnie Herzégovine ». A la Conférence mondiale de Pékin en 1995 elle anime le Parlement des femmes sous lois islamiques.
Elle mena également un long combat pour faire condamner par la communauté internationale, la prostitution des femmes comme une violation des droits de la personne humaine ; en 1999, à Dhaka, au Bangladesh, elle reçut en reconnaissance de ce travail, par les associations féministes abolitionnistes le « Lifetime achievement award ».

Bibliographie :

Abzim, parures et bijoux des films d’Algérie.
Burqa ?
Une éducation algérienne : De la révolution à la décennie noire.
Une femme en colère : Lettre d’Alger aux Européens désabusés.

Site officiel.

Cassandra Palmer, tome 3 : L'étreinte de la nuit

 

Livre lu dans le cadre d’un partenariat avec Livraddict et les éditions Milady.

Résumé :
Depuis que Cassandra est soumise à un sortilège la liant à Mircea, un vampire particulièrement alléchant, elle n'a aucun contrôle sur sa vie.
L'incantation permettant de
lever ce sortilège se trouve dans un ancien grimoire : le Codex Merlini. Mais le Codex a disparu et pour le retrouver, Cassie devra chercher dans le seul endroit où il est possible de le trouver : le passé.

Première phrase :
« Un ange pleureur a explosé dans une profusion de poussière grise. »

Genre :
Bit lit.

Nombre de pages :
Milady : 507 pages.

Auteur :
Karen Chance.

La fille de papier

 

Livre coup de cœur de l’année 2011.

Résumé :
Tom Boyd, un écrivain célèbre en panne d¹inspiration, voit surgir dans sa
vie l’héroïne de ses romans.
Elle est jolie, elle est désespérée, elle va mourir s’il s’arrête d’écrire.
Impossible ? Et pourtant…
Ensemble, Tom et Billie vont vivre une aventure extraordinaire où la réalité et la fiction s’entremêlent et se bousculent dans un jeu séduisant et mortel...

Première phrase :
« La trilogie des anges fascine l’Amérique. »

Genre :
Contemporain.

Nombre de pages :
XO Editions : 377 pages.

Auteur :
Guillaume Musso.

Eternels, tome 3 : Le pays des ombres

 

Résumé :
Après avoir traversé de nombreuses vies antérieures et anéanti ceux qui cherchaient à les détruire, Ever et Damen ne s'attendaient pas à devoir affronter le plus dangereux des ennemis : une puissante malédiction qui menace de les séparer à tout jamais. Déterminée à briser ce charme, Ever se plonge dans la magie et obtient l'aide inattendue de Jude, un séduisant jeune homme au passé obscur. Alors que son âme sœur s'éloigne d'elle pour la protéger, le lien qui l'unit à Jude devient plus fort. Ever croyait qu'elle et Damen étaient faits l'un pour l'autre... mais si le destin leur réservait un sort différent ?

Première phrase :
« Damen me fixe de son regard sombre semblant m‘implorer de l’écouter. »

Genre :

Fantastique.

Nombre de pages :
Editions de noyelles : 333 pages.

Auteur :

Alyson Noël.

Kelley Armstrong


Biographie :
Kelley Armstrong (née en 1968) est canadienne. Elle a publié sept romans à ce jour, tous situés dans l’univers de Morsure, qui remportent un succès étourdissant aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne. Son œuvre se place dans la lignée d’Anne Rice et Laurell K. Hamilton. Découvrez l’imagination stupéfiante de la nouvelle reine du frisson.

Bibliographie :
Clair-obscur, tome 1 : Innocence (à paraitre le 13 avril 2012).
Femmes de l’autremonde, tome 1 : Morsure.
Femmes de l’autremonde, tome 2 : Capture.
Femmes de l’autremonde, tome 3 : Magie de pacotille.
Femmes de l’autremonde, tome 4 : Magie d’entreprise.
Femmes de l’autremonde, tome 5 : Hantise.
Femmes de l’autremonde, tome 6 : Rupture.
Femmes de l'autremonde, tome 7 : Sacrifice.
Lilith.
Lune de miel, lune de sang.
Pouvoirs obscurs, tome 1 : L’invocation.
Pouvoirs obscurs, tome 2 : L’éveil.
Pouvoirs obscurs, tome 3 : La révélation.

Site officiel (en anglais).

Femmes de l'autremonde, tome 1 : Morsure

 

Livre lu dans le cadre du baby challenge bit lit 2011.
Livre coup de cœur de l’année 2011.


Résumé :
Elena Michaels est un loup-garou et la seule femelle de son espèce. Voilà qui n'est déjà pas banal. Mais en plus. elle fait tout ce qu'elle peut pour être normale. Elle voudrait une vie ordinaire, sans ses désirs inhumains, sa sauvagerie, sa faim et ses instincts de chasseuse. Mais la Meute fait appel à elle, Enfreignant les lois du clan. des déviants menacent de dévoiler leur existence. Elena obtempère, car la loyauté du sang ne se discute pas. Et au cours de son combat. elle découvrira sa vraie nature...

Première phrase :
« Il faut que j’y aille. »

Genre :
Bit lit.

Nombre de pages :
Milady : 536 pages.

Auteur :
Kelley Armstrong.

Le premier jour, tome 2 : La première nuit

 

Livre coup de cœur de l’année 2010.

Résumé :
L'amour est l'ultime aventure, mais l'aventure n'est pas sans dangers... Il est une légende qui raconte que l'enfant ; dans le ventre de sa mère connaît tout du mystère de la Création, de l'origine du monde jusqu'à la fin des temps. À sa naissance, un messager passe au-dessus de son berceau et pose un doigt sur ses lèvres pour que jamais il ne dévoile le secret qui lui fut confié, le secret de la vie. Ce doigt posé qui efface à jamais la mémoire de l'enfant laisse une marque. Cette marque, nous l'avons tous au-dessus de la lèvre supérieure, sauf moi. Le jour où je suis né, le messager a oublié de me rendre visite, et je me souviens de tout... Des hauts plateaux éthiopiens aux étendues glacées du nord de l'Oural, Marc Levy conclut avec ce nouveau roman la fantastique épopée commencée avec Le premier jour.

Première phrase :
« Je m’appelle Walter Glencorse, je suis gestionnaire à l’Académie royale des sciences de Londres. »

Genres :

Aventure.
Drame.

Nombre de pages :
France Loisirs : 523 pages.

Auteur :
Marc Levy.

Yann Queffélec


Biographie :
Yann Queffélec est né à Paris  le 4 septembre 1949. C'est pour impressionner sa mère que Yann Queffélec commence à écrire à l'âge de sept ans. Il apprend d'ailleurs cet art difficile en lisant en secret les manuscrits du romancier Henry Queffélec : son père ! En 1978, il décide de se consacrer à l'écriture après une rencontre inopinée avec l'éditrice Françoise Verny. Son roman « Les Noces barbares » est couronné du prix Goncourt en 1985. Depuis, ce Breton publie de manière assez régulière. Ses personnages sont bien souvent des écorchés vifs. Mieux que personne, Yann Queffélec sait manier l'écriture comme un poinçon, en vue de descendre jusqu'aux tréfonds de la nature humaine, de remuer les pulsions primitives et les démons qui agitent tous les cœurs.

Bibliographie :
30 jours à tuer.
Adieu Bugaled Breizh.
Anatole.
Boris après l’amour.
Bretagne.
Disparue dans la nuit.
Et la force d’aimer.
Happy birthday Sara.
Idoles.
Inside.
La dégustation : 1973-1974.
La femme sous l’horizon.
La nuit où Ben eut chaud.
L’amante.
L’amour est fou.
La puissance des corps.
Le charme noir.
Le maitre des chimères.
L'ennemie dans la peau.
Le piano de ma mère.
Le plus heureux des hommes.
Les affamés.
Les noces barbares.
Le soleil se lève à l’ouest.
Les oubliés du vent.
Les sables du Jubaland.
Ma première femme.
Mineure.
Moi et toi.
Noir animal ou La menace.
Nouvelles gourmandes.
Nuit d’armor.
Osmose.
Passions criminelles.
Prends garde au loup.
Remix #2.
Tabarly : Une vie.
Tendre est la mer : Un récit et 25 photographies en couleur.
Toi l’horizon.
Tonnerre de Brest (à paraitre).
Un feu s’allume sur la mer.
Vert cruel.

Site officiel.

Mineure


Livre lu dans le cadre d’un partenariat avec livraddict et les éditions le livre de poche.

Résumé :
Qu'est-ce que le désir aux abords de l'âge mûr, lorsqu'on est courtisé par une jeune fille ? Sibylle a treize ans, Michel cinquante-cinq. Yann Queffélec analyse avec une minutie clinique les sentiments ambigus qui tourmentent cet homme marié, heureux, socialement établi, face à la passion brutale d'une adolescente aussi jeune que ses propres enfants, des jumelles. Non, il ne cédera pas... Mais sûre d'arriver à ses fins, Sibylle déploie toutes les ruses de la séduction féminine, poussant l'homme dans ses derniers retranchements...

Première phrase :
« J’ai besoin d’en parler, d’expliquer pourquoi je vais quitter Claire après ce qui m’est 
arrivé. »

Genre :
Contemporain.

Nombre de pages :

Le livre de poche : 119 pages.

Auteur :
Yann Queffélec.

Swap 2 : Marques pages


Il y a quelque temps sur le forum livraddict (oui encore lui), Galleane proposait de participer à un swap spécial marques pages  (un lien vers tout les colis reçus est disponible sur cette page) J’ai trouvé l’idée intéressante et m’y suis inscrite.
Le colis devait contenir 8 marques pages dont un fait main. Nous connaissions le nom de notre swappée et de notre swapeuse puisqu’il s’agissait de la même personne.
Pour moi cet échange c’est fait avec Gerry29 (lien vers le colis que je lui ai envoyé).
Elle m’a vraiment gâté puisque je n’ai pas eu le droit à 8 marques pages mais à 9 marques pages plus magnifiques les uns que les autres. Ma préférence va au marque page avec le papillon, je le trouve super original. J’ai aussi eu le droit à une jolie carte ainsi qu’un petit carnet sublime.


Un grand merci à toi Géraldine…

Jennifer Rardin


Biographie :
Jennifer Rardin est née en 1965 dans l’Indiana, aux Etats-Unis. Elle a commencé à écrire dès l’âge de douze ans. L’écriture de la série Jaz Parks fut sa réponse à la question : « Que fait-on avec un diplôme de littérature ? ». Elle vécut dans une vieille ferme de l’Illinois avec son mari et ses deux enfants jusqu'au 20 septembre 2010, peu de temps après avoir terminé le dernier épisode de Jaz Parks. Elle avait alors seulement 45 ans.

Bibliographie :
Une aventure de Jaz Parks, tome 1 : Jaz Parks s’en mord les doigts.
Une aventure de Jaz Parks, tome 2 : Jaz Parks mord la poussière.
Une aventure de Jaz Parks, tome 3 : Jaz Parks mord à crédit.
Une aventure de Jaz Parks, tome 4 : Jaz Parks n'en démord pas.

Site officiel (en anglais).

Une aventure de Jaz Parks, tome 1 : Jaz Parks s'en mord les doigts

 

Livre lu dans le cadre du baby challenge bit lit 2011.

Résumé :
Je m'appelle Jaz Parks. Mon patron, Vayl, est né en 1744 en Roumanie, où il est... mort. Entre les mains de son épouse, qui plus est. Une vampire. Mais c'est de l'histoire ancienne. Pour l'heure, Vayl travaille à la CIA, où il exerce son plus grand talent... celui d'assassin. Moi? Je l'aide. Evitez de me traiter d'assistante, ou je vous en colle une. Vayl et moi devons éliminer un chirurgien esthétique de Miami lié au terrorisme. Mais notre mission se complique lorsqu'on découvre qu'il est de mèche avec un salopard aux pouvoirs surnaturels capables de mettre l'Amérique à genoux...

Première phrase :
« La peur, ça craint. »

Genre :
Bit lit.

Nombre de pages :
Milady : 443 pages.

Auteur :
Jennifer Rardin.

John Connolly


Biographie :
John Connolly est un écrivain irlandais né à Dublin en 1968. Après avoir quitté le lycée en 1985, John Connolly travaille pour un journal local de la ville, puis entreprend des études d'anglais et de journalisme  à l'université de Dublin. Plus tard, il écrit  pour le Sunday Tribune et le Sunday Press, puis à plein temps pour l'Irish Times. John Connolly se consacre désormais à ses romans. Tout ce qui meurt , son premier livre, a tout de suite été salué par la critique. Cet Irlandais de naissance est désormais considéré par les Américains comme l'un des maîtres du roman noir... à l'américaine.

Livres lus :
La nuit des corbeaux.
Le livre des choses perdues.

Sur le net :
Blog (en anglais).
Facebook (en anglais).
Site internet (en anglais).

Le livre des choses perdues

 

Livre lu dans le cadre d’un partenariat avec Livraddict et les éditions J’ai lu.

Résumé : 
La Seconde Guerre mondiale gronde. Oppressé par l'atmosphère familiale, le jeune David se réfugie dans les livres. Une nuit, il pénètre dans un univers parallèle peuplé de créatures inquiétantes, hybrides de ses lectures et de ses terreurs. Égoïstes, violentes, elles s'entredéchirent pour la mainmise du royaume. Poursuivi par un mystérieux être malfaisant, David se trouve plongé au cœur d'une terrible lutte de pouvoirs.

Première phrase :
« Il était une fois - car c‘est ainsi que toutes les histoires devraient débuter - un petit garçon qui avait perdu sa mère. »

Genres :
Fantasy.
Jeunesse.

Nombre de pages :
J’ai lu : 377 pages.

Auteur :
John Connolly.

Margaret Stohl


Biographie :
Margaret Stohl est une lettrée. Forte de nombreuses années d’étude de la langue anglaise, de la littérature américaine et de l’écriture créative et diplômée d’universités prestigieuses comme Stanford ou Yale, elle a mit son talent au service du monde du jeu vidéo notamment.
On ne saura de ses racines et de son enfance que le fait que l’écriture l’ai passionnée dès ses 15 ans et qu’elle a parfois dévié du « droit chemin ».
Elle est une auteur productive tant pour en poésie que pour des scénarios, ou encore la création de jeux vidéos, du design à l’écriture. Elle a aussi enseigné l’Introduction aux film et la Poésie Romantique à l’université.
Elle habite désormais en Californie à Santa Monica avec sa petite famille et s’efforce d’être un auteur de littérature pour la jeunesse…elle aime la fantasy, le surnaturel et souhaite écrire pour les jeunes.
Je dit qu’elle s’efforce car elle explique qu’elle a réduit à l’esclavage sa famille et que sans sa partenaire d’écriture Kami Garcia, elle n’aurait sûrement rien fait de bon…

Livres lus :
Le livre des lunes, tome 1 : 16 lunes.
Le livre des lunes, tome 2 : 17 lunes.
Le livre des lunes, tome 3 : 18 lunes.

Sur le net :
Site internet (en anglais).

Kami Garcia


Biographie :
Kami Garcia est une femme du Sud. Trouvant ses racines en Caroline du Nord, elle a baigné toute son enfance dans cette culture qui lui est chère, bien que n’ayant pas toujours vécu là-bas. Elle a en effet grandit aux environs de Washington DC.
Ado, elle s’habille de noir, met plein de bagues et écrit beaucoup, notamment des poèmes.
Elle est ensuite diplômée en éducation et devient enseignante. Elle vit depuis dix ans à Los Angeles avec son mari et ses deux enfants.
Elle a un goût prononcé pour les romans de jeunesse et de fiction, ceux qui traite de « magie réaliste » avec une mention spéciale à ceux dont l’action se déroule dans le Sud des USA. Elle aime le contact avec les jeunes lecteurs et participe à des groupes de lecture avec une audience jeune, activité dont elle apprend beaucoup.

Livres lus :
Le livre des lunes, tome 1 : 16 lunes.
Le livre des lunes, tome 2 : 17 lunes.
Le livre des lunes, tome 3 : 18 lunes.

Sur le net :
Site internet (en anglais).

Le livre des lunes, tome 1 : 16 lunes

 

Livre lu dans le cadre d’une lecture commune sur livraddict et de « Juste pour lire ».
Livre coup de cœur de l’année 2010.


Résumé :
J’ai longtemps rêvé de cette fille. Elle apparaissait dans un cauchemar où, malgré tous mes efforts, elle tombait sans que je ne puisse la sauver. Je me savais lié à elle d’une façon particulière. Et puis un jour, elle est arrivée en chair et en os dans au lycée de Gatlin, notre petite bourgade du Sud des Etats-Unis. Elle était belle et mystérieuse.
Si j’avais su qu’en même temps que cette fille, dont j’allais tomber éperdument amoureux, surgirait aussi une malédiction... Nous étions menacés. Et cette fois, j’allais devoir la sauver...
L’amour sera-t-il plus fort que le destin ?

Première phrase :
« Il n’y a que deux types de citoyens dans notre ville. »

Genre :
Fantastique.

Nombre de pages :
Hachette : 635 pages

Auteurs :
Kami Garcia.
Margaret Stohl.

La communauté du Sud, tome 4 : Les sorcières de Shreveport

 

Livre lu dans le cadre de « Juste pour lire ».
Livre coup de cœur de l’année 2010.


Résumé :
Peu après sa rupture avec Bill, Sookie Stackhouse, la jeune serveuse de Chez Merlotte, trouve sur son chemin un homme nu et séduisant. Et quel homme ! Un vampire, plutôt : Eric Northman, le sheriff au charme ensorcelant qu'une sorcière dépitée a privé de sa mémoire ! Le dangereux prédateur est devenu une proie pour ceux qui veulent sa peau, mais Sookie est bien déterminée à ne pas les laisser faire...

Première phrase :
« J’ai trouvé le petit mot scotché sur ma porte en rentrant du boulot. »

Genre :
Bit lit.

Nombre de pages :
France Loisirs (livre qui réunit les tomes 3 et 4) : 433 pages.

Auteur :
Charlaine Harris.